Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

« Mes chroniques sur les livres au sujet des deux Rennes » par Gerald ALBRECQ, partie 2

 je connais un endroit où il n’y a rien au-dessus par Paul Jude ( pseudonyme )

« Mes chroniques sur les livres au sujet des deux Rennes » par Gerald ALBRECQ, partie 2

Bon, déjà dès la page 2, il se trompe. L'incendie du temple était involontaire car Titus voulait le garder intact. Ensuite le trésor du temple était caché dès le début de la révolte en 66. La menorah ne se trouvait pas dans le saint des saints mais dans le lieu saint, le saint des saints séparé du lieu saint par un voile était.... VIDE. L'arche d'alliance n'existait plus depuis le sac de Nebukanetsar en -587 ce fait est confirmé par la michna la guemarra et Flavius JOSEFE; E ENSUITE, écrire que c'est Jran JOURDE QUI a présidé à l'installation de la décoration de l'église pendant que B.S serait à Lyon est faux, on sait par les écrits d'Octonovo et des époux Corbu-Captier que B.S a assisté à l'installation du décorum. Enfin affirmer que les freres Sauniere sont responsables du meurtre de Gelis est présomptueux et affabulatoire. Concernant le lieu et ce qu'il serait censé renfermé je me réserve un peu de temps, mais que Sauniere ait pu monnayer le trésor du temple est pure fantaisie, je reste sur les trouvailles dont Michel Vallet fait mention dans le livre "Marie et Bérenger liès par un secret" et par la trilogie de Rudy Jacquier. De toute façon selon moi il faut séparer les deux affaires.

« Mes chroniques sur les livres au sujet des deux Rennes » par Gerald ALBRECQ, partie 2

Suite de mes chroniques livresques sur Rennes le Château. Comme promis je vais vous parler des deux "livres" d'André Douzet, "Lumières nouvelles sur RlC" et" Nicolas Poussin peintre initié"

pour commencer ayant vu plusieurs documentaires dur l'affaire, je connais déjà le point de vue de D.D et donc je sais que ses théories sont bizarres, fumeuses et dénuées de tout fondement. le cadre étant posé, alllons-y !

"Lumieres nouvelles sur Rlc" les premieres pages sont passables jusqu'à Nicolas Poussin où là il tente de débunker la théorie comme quoi le paysage n'est pas celui du razes, malheureusement on ne peut le prouver ni d'un sens ni de l'autre car de nombreux paysages ressemblent à celui-ci dont celui du razes, bref, passons. ses théories sur la dalle sont vraiment tirées par les cheveux et péremptoires on est loin des travaux de Patrick Mensior, Rudy Jacquier

,

et d'autres sur cette mystérieuse dalle. Je passe sur d'autres théories toutes aussi nulles, a force de tout vouloir ramener à sa chère régiion ça en devient absurde, on peut aussi dire qu'un tombeau sacré existe à Charelroi, Andelys, dans la Forêt d'orient ou dans la région de Charleroi pourquoi pas? concernant le voyage de B.S à Lyon il bnous montre un pseudo document où le nom de Saunière y figure concernant la location d'un attelage, là rien ne dit que c'est de B.S qu'il s'agit car des Saunieres il y en a pas mal. de plus le document montré est tellement obscur que l'on ne sait rien déchiffrer ( je soupçonne un faux). concernant une visite régulière de B.S dans la région de Périllos, il cite des documents qu'il ne montre pas, donc ces documents pour moi n'existent pas. D'ailleurs D.D est sujet à chaque fois qu'on lui demande de montrer une preuve à la disparition subite de celle-ci, étrange non? Bref rien de bien convaincant excepté pour ses aficionados.

  • A la page 63, il mentionne la viste deB.S dans une église, l'église St Benoît,il dit en avoir des preuves écrites mais ne les montre pas, une habitude décidément.

Il s'évertue aussi à ridiculiser le livre de l'abbé Boudet citant très mal Jean Markale ( qui n'est pas un spécialiste de l'affaire) et lui-même comme à sa mauvaise habitude ne donne aucun argument allant dans le sens de sa thèse. je ne crois pas que le livre en question soit codé totalement mais en partie ( d'autres excellent chercheurs sont spécialiste de l'étude de ce livre, je vous invite à vous y reporter)

à la page 68 il se montre un très mauvais traducteur de latin et expert es bible, ne sachant pas que la phrase Saule quid me perseq... incomplete" est tirée du livre des Actes et vient de la bouche de Yeshua disant à Saul: "pourquoi me persécute-tu" Ce livre comme le suivant entre les mains d'un enquêteur expert pourrait très bien servir de pièce à conviction dans un "procès" à charge du suspect. Il n' ya rien à décharge. COUPABLE ! Monsieur le président. Je ne parle pas de la maquette car la fraude est patente.

Passons au suivant sur Nicolas Poussin

Livre étrange bourré d'erreurs de symbolisme, d'inculture, de non-dits on est loin de l'excellent livre de Daniel Duges

" le secret de Nicolas Poussin" Ici on nage en plein "fantasmeland" dès les premieres pages il nous retape sa maquette, concernant celle-ci, Jean-Luc Robin dans son livre "le secret de saunière" apporte une révélation qui casse toute la théorie du sieur Douzet. Douzet ici se donne figure d'expert alors que visiblement il ne connait rien ou pas grand chose ni sur l'époque de la renaissance ni sur la symbolique chrétienne. Exemple le crane est pour lui la preuve quil s'agit du mont golgotha dans la région d'Opoul, or, le crane symbolise la mort bien présente dans le paysage de l'Arcadie ( ici dans les représentations des bergers) "Et in arcadia ego" signifiant "et moi en Arcadie" je suis là ( la mort" ni plus ni moins! Pour le décryptage de ce tableau je vous renvoie aux livres de Rudy Jacquier, Daniel Dujes. Il précise que la présence du "tombeau d'Arques" est mentionné dans le live 'l'or de Rennes", faux! c'est dans le livre "la race fabuleuse" que Gerard de Sede en parle.

Note : Je rajouterais que JAMAIS Monsieur Douzet n'a été en mesure de nous démontrer l'indice lui ayant permis de faire le lien entre la maquette et une zone arbitraire de Perillos. Si éventuellement le contre moule forme un pseudo paysage, comment ce dernier a t-il procédé pour comprendre qu'il s'agissait de cette zone précise ? La France est grande ! 

Quand au registre Courtade ilest consultable ENTIEREMENT sur le Net et ne mentionne pas cette fameuse Zone recelant un tombeau caché !

La preuve de sa mystification est largement connue aujourd'hui mais il est toujours bon de le rappeler. 

Rudy

« Mes chroniques sur les livres au sujet des deux Rennes » par Gerald ALBRECQ, partie 2

Dans mes chroniques sur mes top livres sur Rennes le Château( je précise que tous ces livres font partie de ma bibliothèque et donc je les ai lu) j'ai oublié, j'en suis désolé, "Le secret Dévoilé) de Christian Doumergue

. Ce livre pourtant est un des meilleurs écrits sur le sujet. Christian est un VRAI spécialiste, un VRAI historien, spécialiste de Marie la Magdaléenne des légendes la concernant rt même si je ne partage pas toutes ses conclusions à ce sujet, j'estime que son travail sur la sainte est le meilleur avec celui de Thierry Murcia

même si les deux vont dans des directions totalement opposées, il faut lire ses deux auteurs. revenons à son livre. Le secret dévoilé est un patient décryptage de l'affaire. Christian nous conduit pas à pas vers l'élucidation du mystère lié à notre curé préféré, il démontre ainsi que le cercle catholique de Narbonne n'est pas étranger au dons reçus par Bérenger, d'où selon moi, la devise "in hoc signo vinces" placée à l'entrée de l'église, devise qui est justement celle du cercle catholique de Narbonne. Christian nous montre également l'influence d'Alfred, le frère de Bérenger, curé lui aussi, itinérant, précepteur de la famille Chefdebien avant d'avoir été remercié par celle-ci pour avoir dérobé des documents liés sans doute au R.E.R et au Martinisme dont certains de cette famille étaient affidés au minimum. Dans sa patiente enquête, l'auteur nous conduit enfin vers Pierre Plantard et ses influences ( Paul Le Cour, le Hieron du Val d'Or etc....) et donc que Plantard était lié à un secret du Razes, ou en tous cas avait découvert quelque chose de sacré dans la région (RUDY JACQUIER a vu juste qu'il en soit remercié). Au travers d'une écriture emplie de poésie et de mysticisme,

Christian Doumergue

conduit le lecteur vers SA théorie que je ne dévoilerai pas, j'invite le lecteur à la découvrir. Un livre que tout amoureux de l'affaire et de la région se doit de posséder. Je ne partage pas l'opinion de Christian sur Marie de Magdala, mais je respecte son travail de VRAI chercheur et historien. La préface de Jacques Ravenne et d'

Eric Giacometti

deux auteurs dont je suis fan et qui ont écrit "Apocalypse" un excellent thriller ayant pour thème RlC est excellente, le lien fait avec une certaine fraternité initiatique est disons murmuré à notre oreille . N'hesiter pas à vous procurer cet excellent ouvrage de Christian.

« Mes chroniques sur les livres au sujet des deux Rennes » par Gerald ALBRECQ, partie 2

Je continue mes "chroniques" par un livre qui m'a presque réconcilié avec Pierre Plantard, il s'agit de "Qui êtes vous monsieu Plantard?" de

Geneviève Béduneau

. ce livre nous poffre un portrait de P.P que je ne connaissais pas. Ce n'est pas un livre hommage, loin de là, feue l'auteure nous décrit un Plantard mythomane, mégalomane, antisémite mais aussi un Plantard sous influence, l'influence du spirite antisémite de Bretagne. ce qui est extraordinaire avec ce livre, c'est la vision "initiatique" de Plantard. on y découvre un homme en contact vrai ou feints avec les grands occultistes de son temps. on y découvre la genèse de ses fameux tapuscrits de la bibliotheque nationale et on y découvre un homme avec une réelle érudition. Ce livre est un vrai parcours initiatiques dans les mystères de Chyren. L'auteure n'a pu finir son livre et c'est grand dommage car certainement elle nous conduisait vers le but final de "l'oeuvre de Plantard", but final qui est sans conteste possible lié à un lieu dans les environs de Rennes les Bains, en passsant par Bourges, le Hieron du Val d'Or ( Orval n'est pas loin) Saint-Sulpice, saint Germain et Protais et en fin les deux rennes comme si l'on suivait les méandres souterrains d'un serpent rouge ( nahash hadom). en lisant ce livre en parrallele avec ceux que Christian Doumergue

à consacré au personnage j'ai acquis plus de souplesse et disons de miséricorde à son égard.

RUDY JACQUIER a raison lorsqu'il nous indique de suivre la piste de Pierre Plantard et de Gerard de Sede en lisant ce livre on comprend un peu mieux pourquoi.

« Mes chroniques sur les livres au sujet des deux Rennes » par Gerald ALBRECQ, partie 2

je reprends gentiment mes chroniques litttéraires avec le livre" Rennes le Château, ils savaient" d' Annick Martin-Grassi

. Que dire? Si ce n'est que ce livre m'a renversé.

L'auteure (excellente) nous convie à un voyage au pays des symboles, secrets, signes. Un lignage initiatique au travers des souffles inspirants du tarot, de la kabbale, des symboles du christianisme ésotérique pour nous conduire à Sa certitude qui je dois l'avouer est maintenant la mienne.

Bref je vous invite vivement à vous procurer ce livre, ce bijoux qui a renversé mes certitude bien ancrées.. Oui quelque chose de tres important est caché dans ce Razes envoûtant Je vous invite à lire ce livre en parallèle avec la trilogie de Rudy Jacquier, Jean Patrick Pourtal et Kris Darquis, car j'y ai décelé des indices très importants.

bref , un livre à lire de toute urgence

 

Tout ces ouvrages sont disponibles sur le site de la porte de Rennes

Soutenons nos libraires

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

François 24/11/2020 01:07

Que de médiocrité(s) ! Tout autant dans la forme de la rédaction (orthographe massacrée, grammaire oubliée, ponctuation ignorée...), que dans son fond (auteurs creux mais qui semblent hypnotiser notre pauvre chroniqueur !).
En bref, niveau minable et argumenté comme tel !
L'essentiel est-il vraiment de faire vivre les libraires ?
Voilà ce qui advient quand à la qualité on préfère la quantité.

Gerald Albrecq 24/11/2020 08:31

Comme vous avez raison, il faut faire vivre nos libraires. Quels contre-arguments à part les insultes proposez)vous? Vous n'argumentez rien, Quant à mon orthographe je suis d'accord avec vous , ce jour là je n'étais pas en forme mais que dire quant aux livres de monsieur D ? Mal écrits, non argumentés ni étayés, aucuns doc visibles, mensonges avérés. VERITAS OMNIA VINCIT; Merci pour votre non-commentaire et soyez-en sur mes chroniques continueront. Grace à vous je me sens pousser de continuer. Merci et bonjour à DD